Retenez-moi

11 mars 2007

une tombe se retourne sur son mort

larmes passées sous la chasse d'eau...

Saloperie!

Posté par Tchouc à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


un poisson se fait étouffer par sa queue

J'ai envie de lui arracher chaque milimètre de peau, ou au moins de vomir sur ses airs de camé mal entretenu, lui hurler tout ce que je pense de sa misérable tenue de danseuse et tout ce qu'il a pu bouger pendant ces deux semaines. Trois, sans chichi on peut même ne parler que d'une semaine, et le début annonçait la fin sans complexe, ce type est une boite de céréales, ou un yaourth, dans lequel on aurait tellement enlevé que le zéro pourcent aurait un sens beaucoup trop large, même trop pour sauter aux yeux d'ailleurs... J'ai des envies de vengeance dignes de kill bill, cette forte juissance promise si je lui tranche la tête avant de réduire ses membres en compote compacte. Comme un boite, l'ouvrir et le vider et le cracher.

Mon petit coeur se serre et s'étouffe limite dès que j'y pense. Comment j'ai fait? Comparé à ce que je connais, ça n'arrivait même pas à la plante du pied. Maintenant j'approche la case pétage de plombs, ... des remors? juste une nausée? crise due aux saloperies périodiques mensuelles qui flairent la viande avariée? Je ne sais pas. J'ai juste envie de me défouler.

J'ai des envies que j'avais chassées très loin, de toutes sortes, je rêve de me poser sur un nuage comme avant, j'aimerais sentir l'odeur que ça avait et revoir la manière dont ça vous filait entre mes doigts, au moins ça c'était clair, juste des étoiles virvoltant en cercles volubiles qui se crashaient sur ma fenêtre ouverte sur le vent nocturne, je voudrais sentir encore les chatouillis multiples me lècher les pieds les cheveux et le ventre, les caresses du soleil sur mes yeux et mon corps, j'aimerais courir dans les bois et les hautes herbes et me laisser rouler contre la nuit, en écouter la saveur et acceuillir le jour les yeux mis-clos avec un sourire de bonheur, et devant, ce qui le matin est le meilleur. Je me souviens de toutes ces choses folles et de tout ce qui me rendait euphorique. Ca me manque...

Vivement tout ça.

Posté par Tchouc à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]